top of page

Les 1001 raisons de reporter ma séance photo naissance...

C'est l'été, il fait chaud, très chaud, les journées sont longues et les nuits sont courtes. Cumulez ceci à une fin de grossesse avec plusieurs réveils nocturnes et l'arrivée d'un bébé avec l'épreuve de l'accouchement (aussi beau soit-il, il demande un minimum d'énergie pour faire venir au monde votre précieux bébé).

Checkez-bien, et vous aurez déjà une première raison de vouloir reporter votre séance photo naissance : La fatigue ! Et comme je vous comprends !




Mais alors, que risque t-on à reporter sa séance naissance ?


Eh bien, si on reporte dans un court laps de temps, on risque simplement de rallonger la durée de la séance photo. Plus les jours passent, plus bébé s'éveille, est sensible à son environnement, au toucher, certains vont avoir un sommeil lourd durant plusieurs semaines, quand d'autres vont être très éveillés dès le lendemain de leur arrivée au monde.


L'apparition de l'acné du nourrisson: vers la 3ème semaine, complique forcément le travail de retouche. Plus la peau de bébé sera abimée, plus la retouche devra être importe et la peau lissée. Certaines poussées d'acné du nourrisson peuvent être très impressionnantes, plus tôt on réalise la séance, plus on a de chance de l'éviter.


Les tracas digestifs : Reflux, coliques, ... Ce passage quasi obligatoire complique les séances, dans le sens ou bébé va se tordre de douleurs, il faudra donc prendre le temps de soulager bébé avant d'espérer pouvoir prendre une photo de lui détendu.


La posture foetale : Durant le 1er mois de vie, parfois plus lorsque vous pratiquez l'emmaillotement à la maison, elle se perd au fur et à mesure que les semaines passent. Une fois que cette mémoire de la posture foetale n'est plus la, il devient incertain de pouvoir faire prendre les poses que vous aimez tant à votre bébé.


Le pic de croissance vers 3 semaines / 1 mois : Il est costaud celui la, et pour décrocher bébé du sein, il faut avoir l'esprit tranquille, ce sont en général ces séances qui durent jusqu'a 4 heures.



Il y a encore plusieurs autres raisons, mais celles-ci principalement, sont celles qui auront le plus grand impact sur le rendu de vos photos.


Et puis parfois, c'est tout simplement mon planning qui ne me permet pas de vous proposer un autre rendez-vous.


Au dela d'un mois et demi de vie, je ne reçoit plus les bébés jusqu'a minimum 6 mois, lorsque la posture assise est parfaitement acquise (bébé ne doit plus basculer).




Face à ça, vous devez tenir bon !


- Vous êtes fatigué / déphasé

- Bébé est difficile et vous pensez qu'il sera trop compliqué à gérer au studio

- Vous avez peur car il s'agit de votre première sortie à 3

- Vous êtes gênée par vos points

- Vous avez un petit rhume


Ne reportez pas votre séance pour ça !!!!! Le studio est aménagé pour être un endroit confortable, j'ai d'ailleurs souvent des papas qui vont faire une petite sieste dans la pièce principale pendant qu'on est avec bébés dans la pièce secondaire, et cela ne me pose aucun problème. Vous avez par ailleurs, des petites madeleines, de l'eau fraiche, du chocolat et du café mis à disposition au cas ou vous n'ayez pas eu le temps de prendre un petit déjeuner.

Je me suis formée encore et encore et encore pour gérer les bébés. Si vous avez décidé de me faire confiance, tout ira bien, même si vous avez l'impression qu'au quotidien bébé peut se montrer difficile sur les heures similaires à celle de notre rendez-vous. Si bébé est allaité et dans un pic de croissance, je ne pourrai bien entendu, pas le nourrir à votre place, mais pour tout le reste, je gère.

Et si vous vous sentez vraiment fatigué(e), dîtes-vous que vous ne le serez peut-être pas moins demain. Ce n'est pas encourageant dit comme ça, mais il n'est pas rare de cumuler de la fatigue lorsqu'on est jeunes parents.


Si vous avez le moindre doute, appelez-moi, et en fonction de la situation, nous aviserons. ;-)



PS : En last minute, les annulations mettent vos artisans/prestataires en difficulté. Un rendez-vous non honoré causera pour lui une perte qui ne pourra être comblée. De plus en plus de professionnels demandent des acomptes afin de se protéger face à cela. Vous risquez donc de perdre une certaine somme d'argent, alors n'hésitez pas à communiquer avec le professionnel, qui saura certainement se montrer compréhensif si la situation est justifiée.




39 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page